Retour site Espace Martiningo
http://www.espace.martiningo.com

Gaël Davrinche (né en 1971), diplômé de l’école supérieure des beaux arts de Paris, se plait à revisiter les œuvres des grands maîtres. A grands traits, il isole la figure qui l’interpelle, accentue certains aspects, en simplifie d’autres, change l’échelle du sujet pour finir par « vandaliser » littéralement avec respect et non sans une certaine jubilation les œuvres maîtresses qu’il a choisies. Dans sa série de fleurs Momento Mori, le trait est toujours aussi incisif, le geste impulsif, les couleurs subtiles sur un fond immaculé pour mieux révéler la fragilité de l’équilibre ténu entre la vie et la mort. Par rapport à son nouveau travail sur les portraits, Philippe Piguet écrit « A travers le geste de peindre, Gaël Davrinche, questionne le portrait, sa signification historique et sociale, ainsi que sa portée ».